Loading

wait a moment

À propos du système Cashback

Les boutiques en ligne sont constamment à la recherche de solutions durables pour promouvoir leurs activités auprès des consommateurs. Ce qui ne devra pas être difficile, étant donné que ces derniers préfèrent désormais réaliser leur achat sur Internet. Pour booster davantage les ventes, le système de Cashback constitue une stratégie digitale profitable aux e-commerçants.

Quels sont les atouts du système Cashback pour les e-commerçants ?

Le Cashback est très bénéfique pour les boutiques en ligne. En effet, cette stratégie marketing apparue vers l’année 2000, permet de profiter d’une réelle croissance du chiffre d’affaires. Elle donne la possibilité de faire fructifier rapidement les ventes et de générer du trafic. Ce qui est intéressant pour attirer de nouveaux clients et fidéliser les clients. Il s’agit également d’un système efficace pour booster la visibilité pendant la phase de lancement. Il devient plus facile pour les magasins d’atteindre un type de clientèle spécifique.

De plus, c’est un moyen parfait pour une entreprise de promouvoir ses produits facilement, tout en évitant d’être pris comme un discounter. Il est de plus en plus plébiscité par les sociétés, qu’elles soient en phase de création ou de reprise d’un magasin en ligne. Adopter ce type de concept garantit une image positive vis-à-vis des clients potentiels et des habitués du commerce. Les consommateurs tirent aussi profit de l’utilisation du système. Il suffit de s’inscrire sur un site partenaire de Cashback, comme Lyoness, afin d’accéder aux nombreuses offres promotionnelles. En contrepartie de l’achat, ils profitent d’un remboursement du pourcentage de leur dépense. Ce qui leur permet de réaliser des économies.

Un concept qui ne fait pas l’unanimité

La formule est plus connue sur le marché américain. En effet, elle représente une vraie tendance culturelle aux États-Unis. Plus de 50% de la population américaine utilise le Cashback ainsi que des codes promotionnels pour effectuer des courses en ligne. Récemment, il s’est répandu sur le réseau physique grâce aux cartes de paiement en partenariat avec des magasins culturels ou des stations essences. En 2005, le marché a explosé au Royaume-Uni quand certains cashbackers ont doublé le gain. Concrètement, ce dernier versera entre 80 et 100% de commission aux acheteurs. En France, le système est encore peu connu. Seulement 10% d’entre eux se servent du Cashback pour acheter des articles.

À ce stade-là, la commission reversée aux acheteurs est seulement de 50 à 70%. Et donc, une baisse de rémunération est constatée auprès des consommateurs membres. Cette réticence s’explique également par le fait que la population française ne comprenne pas d’où vient cette rémunération. Elle en conclut qu’il s’agit certainement d’une arnaque. Pourtant, le système est profitable aussi bien aux vendeurs en ligne qu’aux acheteurs. Ces derniers gagneront de l’argent en achetant sur Internet.