Loading

wait a moment

Engager un DSI de transition : une solution pour optimiser la gestion du système d’information

manager de transition

Les entreprises n’ont jamais eu autant besoin d’un système d’information performant. Avec des concurrents qui redoublent d’ingéniosité, les sociétés doivent s’appuyer sur des outils et une base de données fiables. Dans ce contexte, améliorer l’infrastructure informatique doit figurer parmi les priorités des dirigeants. Pour mener à bien ce projet, de nombreuses enseignes préfèrent faire appel à un DSI de transition.

Optimiser le fonctionnement du système informatique : une tâche fastidieuse

Améliorer l’efficacité du département du système d’information n’est pas à la portée de toutes les entreprises. Le directeur de ce service manque souvent de recul. Ce qui l’empêche d’identifier les failles de l’infrastructure informatique. Pour pallier ce problème, de plus en plus d’enseignes décident de recourir au management de transition. Ce procédé consiste à remplacer temporairement le DSI de transition par un intervenant externe. Dès sa prise de poste, ce professionnel usera de tout son savoir-faire pour établir un diagnostic. Bénéficiant d’une réelle expérience à ce sujet, ce spécialiste livrera rapidement des pistes d’amélioration. De même, il veillera à créer un plan d’action détaillé afin de planifier efficacement les opérations à réaliser. Sa diligence donne aussi les moyens d’anticiper certains obstacles liés à des changements majeurs. Ce nouvel élément s’efforcera également de développer les compétences des administrateurs. Ainsi, les responsables seront en mesure de réagir rapidement dès que des dysfonctionnements détectés. En raison de tous les avantages tirés de cette pratique, les entreprises privilégient le management de transition pour optimiser le fonctionnement du système informatique.

Les axes d’amélioration du département des systèmes d’information

Dans la pratique, plusieurs solutions permettent d’améliorer les performances du système d’information. Néanmoins, les managers de transition privilégient la modernisation des infrastructures. D’ailleurs, cette démarche vise à rattraper le retard technologique dont l’entreprise souffre. Contrairement aux idées reçues, cette approche n’engage pas forcément des dépenses conséquentes. Elle ne préconise pas toujours l’achat de nouveaux équipements. Il s’agira simplement d’implémenter de nouveaux outils. L’usage de logiciels compatibles avec la technologie Cloud évitera ainsi de se procurer des matériels coûteux.

Solliciter un DSI de transition constitue également une alternative efficace pour développer les compétences du personnel. L’intervenant aura aussi pour mission de transmettre son savoir-faire et d’enseigner les routines de maintenance. Dans certains cas, sa présence contribuera à se conformer plus efficacement aux normes en vigueur. Ses qualifications seront par exemple utiles pour se mettre en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

Dans tous les cas, la société doit absolument se reposer sur un DSI expérimenté et qualifié. Pour dénicher un manager de transition ayant ce profil, l’enseigne doit absolument solliciter un cabinet spécialisé. Ces structures fournissent d’ailleurs des agents pouvant occuper d’autres postes. Ainsi, on peut même confier la direction générale à une ressource extérieure. Ce procédé permettant notamment de gérer adroitement les crises en entreprise.