Loading

wait a moment

La Chine : l’eldorado des entreprises à la recherche de sous-traitants qualifiés

La Chine est depuis quelques années en la première puissance économique mondiale. Elle a réussi à détrôner les États-Unis et à vrai dire, ce n’est pas une surprise. Depuis la fin des années 90, de plus en plus d’enseignes collaborent en effet avec des sous-traitants chinois. Que ce soit pour externaliser une partie de ces activités ou délocaliser la production de certains composants, les intéressés trouveront certainement un partenaire fiable. Pour dénicher rapidement un prestataire, il est toutefois conseillé de solliciter des intermédiaires qualifiés.

L’image actuelle du « made in China »

Dans le passé, les marchandises en provenance de Chine avaient du mal à séduire les consommateurs européens. La qualité de fabrication laissait à désirer. Néanmoins, les sous-traitants ont peu à peu amélioré leurs méthodes de travail en se référant aux normes en vigueur et aux standards internationaux. Grâce à ce changement d’attitude, les services des entreprises chinoises ont réussi à attirer davantage de partenaires étrangers. À l’heure actuelle, les produits « made in China » inondent le marché, quel que soit le secteur concerné.

Produire en Chine présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs européens. Il s’agit sans aucun doute de la meilleure solution pour réduire les coûts de production sans négliger la qualité des produits fournis. D’ailleurs, avant toute collaboration, une période d’essai sera généralement admise. Pendant une durée de 1 mois à 2 mois, la société cliente pour vérifier si le prestataire est réellement apte à satisfaire ses besoins. Par la suite, le principal concerné pourra ensuite décider de poursuivre ou non ce partenariat. Dans tous les cas, il est souvent difficile de dénicher un sous-traitant chinois par ses propres moyens en raison de la barrière de la langue. Pour s’affranchir de ce problème, de nombreux entrepreneurs préfèrent solliciter des intermédiaires spécialisés.

Chercher un sous-traitant en Chine : l’essentiel à savoir

Tous ceux qui ont décidé d’emprunter cette voie prennent cette décision ne souhaitent pas forcement externaliser leur production. Certains entrepreneurs désirent simplement acheter en Chine pour moins cher des matières premières. Quoi qu’il en soit, dénicher un fournisseur chinois n’est pas aussi simple qu’on le pense. Si, à l’accoutumée, on se contente de faire quelques recherches sur internet, cette méthode ne portera pas ses fruits cette fois-ci. En effet, la plupart des chefs d’entreprises chinois ne maitrisent pas l’anglais. Il faudra donc communiquer en mandarin pour prendre contact et débuter les négociations.

Pour faciliter le sourcing, il est vivement recommandé de faire appel à une agence spécialisée. Quelques établissements guident les intéressés dans la recherche d’un partenaire en Chine. Ces structures peuvent même organiser un voyage d’affaires en Chine. De quoi commencer la collaboration dans les meilleures conditions. Dans tous les cas, le principal intéressé sera en mesure de maitriser les coûts de production.