Loading

wait a moment

Le management de transition : un allié de taille pour les entreprises

Affichant une croissance de 15% par an, le marché du management de transition ne s’est jamais aussi bien porté. En effet, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à embaucher des dirigeants professionnels et expérimentés pour une période limitée. Par ailleurs, la nature de missions et les fonctions de ces experts ont connu une réelle évolution.

La gestion de crise : une des missions principales d’un manager de transition

Selon une récente étude, les entreprises considèrent l’embauche d’un manager de transition comme un investissement profitable. Ainsi, 78% des sociétés françaises qui ont déjà engagé un cadre intérimaire affirment qu’il s’agit d’une solution rentable générant un gain d’efficacité. Ce professionnel est, par nature, appelé pour gérer une crise en entreprise. Les entreprises qui souhaitent profiter des expertises de ce cadre temporaire doivent contacter un cabinet management de transition.

Les difficultés rencontrées par une structure sont souvent dues à l’inadéquation du décideur ou à un mode de gestion obsolète ou inadapté. Par ailleurs, elles peuvent toucher tous les services. Selon de la nature de la crise, l’intervenant externe prendra la fonction d’un directeur ou d’un responsable haut placé. Il accompagnera la structure dans son plan de redressement, de sauvegarde, de cession ou encore de liquidation avec poursuite d’activité.

Le management de transition constitue également une solution concrète lorsqu’une société est confrontée à un déficit managérial. Cela est le plus souvent dû à l’absence prolongée d’un cadre ou à un départ précipité d’un décideur. Dans ce cas, l’expert est appelé pour assurer un management de relais.

Les nouvelles missions et fonctions d’un manager de transition

Au fil des années, les missions d’un manager de transition ne cessent d’évoluer. Les rôles de ces experts ne se limitent plus à aider une société à sortir d’une crise. Ils sont désormais engagés dans un contexte plus positif. La gestion de la fermeture d’un site ou le pilotage d’un plan de redressement ne concernent plus que 15% des missions. Aujourd’hui, le champ d’action de ce dirigeant temporaire consiste à instaurer un changement dans une structure et à améliorer la productivité en entreprise. Selon le profil du professionnel, il sera appelé à piloter un projet stratégique, à mettre en place un nouveau système d’information ou encore à conduire l’internationalisation d’une activité.

Les fonctions de ces spécialistes ont aussi connu une réelle évolution. Outre la direction financière et générale, les services RH confient également des missions de développement et de recrutement de nouveaux talents à ces experts. Par ailleurs, ces derniers sont de plus en plus nombreux à gagner le département juridique, marketing et communication.