Loading

wait a moment

Nos supermarchés et gros industriels sont-ils de bons élèves ?

grandes surfaces

La responsabilité sociétale des organisations est un thème dont on entend de plus en plus parler, que ce soit dans les écoles de management ou bien directement au sein des entreprises. Même si le nom peut sonner un peu barbare, elle représente tout simplement les différentes actions qui peuvent être menées au sein d’une entreprise ou d’un organisme afin de contribuer au développement durable. En d’autres termes, comment mettre en place des solutions à la fois intéressantes économiquement mais qui vont également permettre de protéger l’environnement. En France, même si de nombreuses grandes surfaces et industries ont déjà planifié des mesures pour aller dans ce sens, beaucoup de progrès restent à faire.

Et si l’écoresponsabilité devenait un concept lucratif ?

Nous le savons, les grandes surfaces et gros industriels sont régulièrement pointés du doigt en raison de l’impact de leurs activités sur l’environnement. Entre les éclairages à l’intérieur des bâtiments et des différents rayons, le CVC (chauffage, ventilation et climatisation) pour mettre à l’aise les clients, les éclairages également présents à l’extérieur au niveau des parkings et autour du bâtiment, mais également le froid alimentaire pour conserver la nourriture à la température adaptée, les grandes surfaces consomment de l’énergie en très grande quantité. Pour les industries, c’est la même chose, entre la pollution sonore, de l’air, du ciel, de la terre, difficile de se donner une image irréprochable. Mais alors que critiquer ces pratiques est une chose facile, certaines entreprises ont au contraire décidé d’agir. Par exemple, la société Energineo a fait de l’éclairage LED professionnel sa spécialité, afin d’aider les industriels et grandes surfaces à lutter contre la pollution lumineuse, tout en réalisant de grosses économies en matière d’énergie. Une idée à la fois simple mais intelligente qui permet d’améliorer les choses et d’aller dans la bonne direction en matière d’écoresponsabilité.

Ethique et perception du consommateur

L’éthique est définie comme l’ensemble des conceptions morales d’un individu ou d’un milieu. Elle a évidemment un rôle essentiel dans une entreprise. Mais l’impact des pratiques exercées, de la philosophie en termes de management et du mode de fonctionnement d’une entreprise n’a pas que des effets en interne comme certaines personnes pourrait le penser. En effet, les consommateurs sont eux-aussi de plus en plus attentifs à l’éthique et aux valeurs des entreprises. Devenir éco-responsable est donc intéressant sur tous les plans, que ce soit dans l’entreprise pour faire des économies d’énergie en interne, mais également par rapport à l’image dégagée auprès des consommateurs.