Titre de l’archive

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait.

Archive mensuelle 9 mai 2019

Le secteur du transport et de la logistique

De nos jours, il est difficile de se déplacer sans recourir à un mode de transport. Cependant, qui dit transport, dit aussi des milliers d’hommes et de femmes qui assurent un service que ce soit derrière un volant, un comptoir ou un bureau. Dédié au transport de marchandises ou au transport de personnes, les métiers du transport sont nombreux et comportent plus de 40 métiers. De nos jours, ces métiers sont favorisés par des éléments tels que : la mondialisation des échanges commerciaux, la mise à profit du numérique, les nouveaux modes de transport, le développement des transports en commun, et les mesures de croissance urbaines.

En 2018, l’on dénombrait pas moins de 141.000 entreprises dans le secteur du transport et de la logistique. C’est bien simple ! Avec près de 670.000 salariés, le secteur du transport et de la logistique est le 5ème secteur d’activité économique en France. D’après une étude de 2015 menée par France Stratégie, les conducteurs de véhicules (chauffeurs routiers, camionneurs, conducteurs de train, de bus…) figurent parmi les premiers profils qui feront l’objet de recrutement d’ici 2022. Les départs en retraite risquent en effet d’être nombreux, donnant lieu à de nombreux remplacements. De plus, force est de constater que les nouveaux défis logistiques amènent à se tourner vers des compétences de plus en plus poussées.

Les métiers des secteurs routiers et ferroviaires

Il existe une multitude de métiers du transport. Dans le secteur routier par exemple, on distingue principalement des professions comme celle de conducteur routier de voyageurs. Le conducteur routier de voyageur est une personne qui conduit des autobus ou des autocars à des fins scolaires ou touristiques, par exemple. D’un autre côté, les métiers de chauffeur-routier sont également très en vogue. Les chauffeurs routiers sont des conducteurs qui parcourent des distances plus ou moins longues pour transporter des marchandises.

Il convient aussi de noter que les métiers de déménageurs et de conducteur-livreur sont également très rencontrés dans le secteur routier. Par ailleurs, le secteur ferroviaire est lui aussi un secteur qui renferme de nombreux métiers. Vous y trouverez les métiers de conducteurs de train, mais pas seulement ! Dans le secteur ferroviaire, il est possible d’exercer plusieurs autres professions comme celles de techniciens chargés de maintenance, d’agents d’escale, de techniciens de la régulation des trains, etc.

Les autres métiers du transport

En outre, l’on ne saurait évoquer les métiers du transport sans se référer au secteur aérien. En effet, qu’il s’agisse d’agent de voyage, de personnel de maintenance ou de personnel navigant comme les hôtesses et les stewards, le choix est vaste. De plus, fret, piste, gestion du trafic, escale…, il existe plusieurs postes de personnel d’exploitation dans le secteur aérien. De la même façon, si vous cherchez à vous orienter vers un métier de transport, vous avez la possibilité de vous tourner vers les métiers des secteurs maritimes et fluviaux. À cet effet, seconds capitaines, chefs mécaniciens, commandants, officiers de la marine marchande, responsable d’unité de transport…, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Et, si vous n’avez toujours pas trouvé votre bonheur, les métiers de la logistique vous tendent les bras. Vous pourrez alors tenir les postes de : préparateurs de commandes, ingénieurs logistiques, caristes, responsable d’approvisionnement, chargé de planning transport, gestionnaires de stocks, agent de transit, etc. De manière générale, il existe de multiples autres fonctions relevant du domaine du transport. Responsable d’exploitation, organisateur de transports nationaux ou internationaux, chef d’agence, préparateur de commande, agent d’exploitation,… À chacun sa profession !

Vous pouvez par exemple vous formez au métier de transporteur de marchandises FIMO. Veuillez cliquer sur le lien, pour plus d’informations : les détails ici.

Les formations adaptées

Si vous êtes intéressés par un métier du transport, il est opportun de savoir que vous n’aurez pas forcément besoin de faire des grandes études pour y accéder. En effet, lorsqu’il s’agit des métiers du transport, les formations vont du niveau CAP au niveau Bac+5. Ainsi, avec un niveau inférieur au Bac, vous pouvez par exemple vous orienter vers des formations de types CAP d’agent d’accueil et de conduite routière, CAP conducteur livreur de marchandises ; titre professionnel de conducteur routier sur porteurs et tous véhicules, bac professionnel exploitation des transports, etc. Quant aux métiers disponibles à partir du bac, ils vous conduiront vers des formations comme le BTS transport et le DUT Gestion logistique et transport.

Pour pousser plus loin, il existe de nombreuses écoles d’ingénieurs, de logistique et de commerce pour vous aider à exercer le métier de vos rêves. A ce titre, l’Aftral est de loin l’organisme le plus indiqué pour accéder à des formations de qualité. Créée par des experts du transport et de la logistique, l’AFTRAL c’est tout un réseau d’écoles et de centres de formation entièrement dédié aux métiers du transport. Par ailleurs, si vous vous sentez légèrement perdu pour choisir le métier qu’il vous faut, vous pouvez vous tourner vers Choisis ton avenir pour y voir plus clair.

Améliorer la productivité des employés avec l’aide d’un consultant RH

Les plus importantes ressources au sein d’une entreprise sont ses richesses humaines. Les employés ont besoin d’un environnement professionnel favorable pour préserver, voire améliorer la productivité des employés. Ainsi, nombreux sont les avantages à recourir aux services d’un consultant RH.

Quand l’intervention d’un consultant RH est-elle nécessaire ?

Les consultants RH sont sollicités pour de multiples raisons. Ils peuvent intervenir pour réaliser un audit concernant l’évaluation du mode d’information dans le cadre de l’administration sociale. Aussi, ils peuvent accompagner les dirigeants et salariés et leur apprendre à bien vivre leurs relations sociales. Outre cela, ils ont également pour missions de recruter les bons candidats pour la société et instaurer des moyens de formations destinées aux employés. Enfin, ces consultants peuvent accompagner le personnel au cours d’un changement profond au niveau de l’organisation.

À savoir qu’en matière de ressources humaines, l’essentiel des questions tourne autour du social et de la psychologie. Il est primordial de contacter un consultant RH qualifié dans ces domaines pour prévenir les risques psychosociaux chez les employés.

Ces consultants RH sont regroupés dans des cabinets sous-traitants spécialisés en relations humaines. Ils disposent d’un site internet où chaque entreprise pourra se renseigner sur la qualité de leur service, à tout moment.

Les principaux avantages à recourir au consultant RH

L’intervenant se met au côté de l’entreprise, non pas pour imposer ses méthodes, mais pour accompagner chaque structure sociale vers un environnement pérenne. En effet, optimiser le fonctionnement interne est l’unique objectif. À la base, un consultant RH propose des formations et des coachings selon les besoins de l’entreprise.

Après avoir diagnostiqué la situation, celui-ci se lance dans la recherche de solution efficace. Ensuite, la résolution débute par des formations afin d’atteindre la conscience des employés et aboutir à une pratique juste.

Le coaching consiste à accompagner personnellement chaque employé, d’une manière plus individuelle. Ceci est très utile, car les pratiques dans la vie réelle diffèrent souvent de la théorie expliquée durant chaque formation.

Une aide spécifique pour chaque entreprise

Certes, les consultants RH se réfèrent à leurs expériences et leur savoir-faire incontestable. Ce sont des spécialistes en gestion d’équipe pour une meilleure organisation au travail.

Cependant, ils sont aussi profondément à l’écoute des réels besoins de l’entreprise. Les formations et interventions proposées ont un caractère « sur mesure », et sont donc adaptées expressément pour le contexte de chaque établissement. Il n’y a aucune forme de standardisation.

Entre autres, ces agents externes invitent les dirigeants et les employés de l’entreprise à cheminer ensemble pour concrétiser la même perspective. Il s’agit ici d’une co-construction entre les consultants RH et tous les acteurs de la société pour gagner en efficacité collective.

À la fin des interventions, divers plans d’action réalisables et concrets seront mis en place pour permettre une capitalisation. Il est même possible de bénéficier d’un suivi pour s’assurer de l’efficacité du plan établi.

 

Pourquoi investir en Bourse ?

Du point de vue économique et financier, la bourse est perçue comme une institution privée ou publique, qui permet de connaître et d’afficher le prix d’actifs standardisés et d’apparier les échanges dans des conditions à sécurité satisfaisante pour l’acheteur et le vendeur. Découvrez ici l’utilité de la Bourse pour les investisseurs à travers le bénéfice en Bourse, la disponibilité de ses investissements en Bourse et la malléabilité proposée par les marchés boursiers.

Qu’est-ce que le bénéfice en Bourse ?

Le bénéfice est la première chose importante qui motive les investisseurs à mettre leur argent en Bourse. Comparativement à un investissement immobilier ou bancaire classique à long terme, le bénéfice financier des actifs boursiers est plus important et donc plus rentable. En raison de la fluctuation des cours, celui des investissements immobiliers ou bancaires varie souvent et peut ne jamais être acquis. Pour cela, le bénéfice moyen des actifs en Bourse est fixé à 10 % par an en moyenne. Faire travailler son argent et obtenir une rémunération de son principal est la possibilité que donne la Bourse. Du côté des fiscs, ce qui est souvent vu comme un frein à investir sur les marchés financiers est l’impôt sur les plus-values, mais de nombreux paramètres permettent de limiter ces conséquences : entreprises situées dans le DOM-TOM ou créatrice, le temps de détention des valeurs…

Quelle est la disponibilité de ces investissements en Bourse ?

Le deuxième point qui amène les investisseurs à mettre leur argent en Bourse est la liquidité de la plupart des marchés boursiers qui permet d’avoir rapidement et en tout temps les fonds investis. Grâce à la bourse, le capital investi peut être directement recouvré sans en être privé de la totalité des intérêts, et ceci avec le cash boursier qui facilite la gestion parallèle de son entreprise et de lui-même. Le besoin de le bloquer pendant des années avant de commencer par faire des revenus ne se présente absolument pas. Mais, ce n’est pas encore tout !

Quelle est la malléabilité que proposent les marchés Boursiers ?

« Il n’est jamais bon de mettre tous ses œufs dans un même panier ». Comme le dit ce dicton, les marchés financiers favorisent également une malléabilité de ses investissements. Et pour couvrir la chute d’un autre secteur, un investisseur peut multiplier ses investissements sur le marché financier dans l’espérance d’un bon bénéfice. La malléabilité des marchés facilite à un investisseur d’avoir le ou les placements qui lui semblent bons parmi d’autres.

À la lumière de tout ceci, si vous vous décidez à vous y engager, voici pour vous un guide pour investir en bourse.