Titre de la catégorie

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait.

Archives de catégorie Emploi & RH

Cabinets de recrutement : un service rapide et efficace

Pour de nombreuses entreprises françaises aujourd’hui, que ce soit une PME ou un grand groupe, les agences de recrutement sont une solution incontournable. Elles se présentent comme une solution pour recruter rapidement et efficacement de nouveaux talents. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le cabinet de recrutement.

Qu’est-ce qu’un cabinet de recrutement ?

Il s’agit d’une structure composée d’un ou plusieurs consultants chargés d’assurer les programmes de recrutement des entreprises clientes. Un cabinet comme Recrutwin intervient pour aider les entreprises à trouver les meilleurs candidats en mettant à contribution leurs compétences et leurs connaissances dans le domaine du recrutement.

Par conséquent, le conseil en recrutement va de l’aide à la détermination des postes, du conseil en structure, jusqu’à la définition du profil recherché, et à la présentation des candidats appropriés. L’assistance des deux parties est courante dans les phases finales de négociation, pendant la période d’essai, et même sur le long terme.

Pour étoffer votre équipe professionnelle, un cabinet de recrutement est le prestataire idéal à solliciter.

Cabinet de recrutement : comment ça marche ?

Le processus du cabinet peut varier selon la méthode d’embauche choisie. En effet, si la mission est lancée en recrutement par annonce, par le sourcing ou en approche direct, les étapes diffèrent.

Ainsi, les équipes dédiées aux missions de recrutement sont organisées autour des différentes étapes suivantes :

 

  • Un travail d’observation et de compréhension de votre environnement, votre culture d’entreprise et vos valeurs. Pour avoir ces données, le cabinet de recrutement fait en sorte de se rapprocher des candidats pour cerner leur profil et leurs différentes caractéristiques ;
  • Un échange avec toutes les personnes clé de votre projet pour analyser votre besoin de recrutement et vous conseiller sur la stratégie de recrutement la plus adaptée ;
  • La mise en œuvre des axes stratégiques définis : le chargé de recherche concentre son travail sur la recherche de candidats (traitement des candidatures, chasse de tête, sourcing, pré qualifications téléphoniques) tandis que le consultant en recrutement évalue les compétences des candidats et gère la relation client (entretiens de recrutement, passation et restitution des tests, suivi de mission avec le client, conseil) ;
  • Les candidats sélectionnés vous sont présentés à travers une short-list. Encore une fois, dans cette méthode de soutien et de conseil, les consultants du cabinet de recrutement sont toujours là pour vous aider à prendre des décisions.
  • Un suivi des candidats et des employeurs est assuré dans les premiers mois de la prise de poste pour vérifier que tout fonctionne dans des conditions optimales (intégration, adéquation entre missions et descriptions de poste, etc.).

Pourquoi passer par un cabinet de recrutement ?

 

Il est conseillé d’avoir recours au cabinet de recrutement pour des raisons suivantes :

Un gain de temps considérable

En tant que professionnel du marché du travail, les structures de recrutement apportent à l’entreprise des perspectives professionnelles sur les différents métiers et domaines d’activité. Elles permettent aux entreprises de trouver des talents dans un délai relativement court.

Une qualité de service approuvée

Fortes de leur expérience et surtout de leur professionnalisme, les sociétés de recrutement peuvent mieux évaluer les candidats. Leurs modalités d’embauche doivent être adaptées au besoin de leur client et aux qualificatifs du poste recherché.

Une visibilité garantie en matière d’annonce

Les cabinets de recrutement disposent souvent d’une grande base de données de candidats potentiels, mais cela ne les empêche pas de publier des offres d’emploi sur différents supports.

Les chasseurs de têtes pour cibler des candidats hautement qualifiés pour un poste

Démarcher des candidats déjà en poste dans une entreprise, c’est le rôle principal d’un chasseur de têtes. Dans ce cas, il utilise ce que l’on appelle approche directe. Le plus souvent sa recherche vise principalement les cadres et les cadres dirigeants ayant un profil hautement qualifié. Il cible également une personne qui possède le profil spécifique ou les talents qui possèdent des compétences particulières. Un chasseur de têtes est un vrai spécialiste dans la recherche des candidats hautement qualifiés, il possède une très bonne connaissance de l’environnement de l’entreprise et des postes.

Qu’est-ce qu’un chasseur de têtes?

Un chasseur de têtes est une personne spécialisée dans le recrutement de candidats pour remplir le besoin des postes spécifiques. L’élément qui distingue un chasseur de têtes des recruteurs réguliers est qu’il cherche à remplir des rôles spécialisés pour dénicher des candidats hautement qualifiés. Ce processus implique souvent le braconnage ou le recrutement de candidats qui occupent déjà une poste, car les compétences qu’ils possèdent sont souhaitables et sont souvent très demandées dans une entreprise.

En règle générale, les chasseurs de têtes sont des entrepreneurs indépendants ou des spécialistes d’un cabinet de chasseur de têtes. Ils sont embauchés et mandatés par une entreprise à la recherche de talents de grande qualité et travaillent souvent pour plusieurs entreprises à la fois. Il n’est pas rare que les chasseurs de têtes se spécialisent dans un domaine tel que la technologie ou le marketing. Cela leur permet de passer au crible les curriculums vitae pour trouver le meilleur candidat possible à un poste plus rapidement et plus efficacement.

Le but de faire appel à un chasseur de têtes pour trouver un candidat de cette manière, par opposition à une démarche simple d’un recruteur, est d’identifier et de recruter le candidat idéal au lieu de passer par toutes les étapes du recrutement. Une entreprise peut avoir l’impression que son processus de recrutement est particulièrement complexe et cela demande beaucoup de temps de trouver le candidat idéal. Un chasseur de têtes permet à l’entreprise de trouver le candidat souhaité dans un laps de temps très court, des candidats hautement qualifiés qui répondent exactement au besoin du poste.

Les principaux rôles d’un chasseur de têtes

Le rôle principal du chasseur de têtes consiste à s’assurer que le candidat possède les compétences requises. Parmi son rôle également sont de trouver des candidats possédant des compétences uniques ou difficiles à trouver.

Lorsqu’un chasseur de têtes trouve un candidat qualifié, il transmet son curriculum vitae à l’entreprise, qui décide ensuite de l’interviewer et de l’embaucher. Les chasseurs de têtes ne font pas d’embauche par eux-mêmes, il n’est pas rare qu’ils prennent un rôle proactif lorsqu’il s’agit de localiser des candidats, allant même jusqu’à contacter un candidat qui est actuellement employé dans une autre entreprise.

Quels sont les métiers qui recrutent le plus en 2019 ?

À la recherche d’un emploi ? Plusieurs recrutements sont prévus au cours de l’année 2019 bien que les prévisions économiques ne soient pas très rassurantes. Ce sont des postes qui se libèrent après un départ en fin de carrière, mais aussi des emplois qui ont été ou sont en cours de création. Une diminution du taux de chômage est envisagée, car d’ici 2022, on prévoit près de 800 000 postes à pourvoir chaque année. Cinq secteurs figurent parmi les plus porteurs de métiers pour cette année.

Les services à la personne toujours à la recherche d’employés

Avec 160 000 emplois qui devront être créés d’ici les 6 années qui suivent, le secteur des services à la personne prend la première place en ce qui concerne les métiers qui recrutent le plus. En effet, les employeurs sont à la recherche constante de professionnels dans ce secteur. Ce sont des métiers qui demandent une qualité humaine à savoir de l’empathie, de la patience et également de la psychologie. Par ailleurs, ils restent toujours d’actualité. Parmi les catégories les plus demandées, on distingue les aides à domicile, les assistant(e)s maternel(le)s, les employés de maison ainsi que le personnel soignant et hospitalier.

Le domaine de l’agriculture dans le top 10

En plus des services à la personne, les métiers saisonniers de l’agriculture également embauchent beaucoup. Parmi ces derniers, on retrouve le viticulteur par exemple. Contrairement à ce qu’on pense, il cultive la vigne et la récolte pour fabriquer le vin. Ensuite vient la commercialisation. Bien que saisonnier, le métier de viticulteur exige d’être à l’affût toute l’année entre les ventes, la culture et la cave à vin. À défaut de pouvoir travailler pour soi-même, on peut aussi devenir agriculteur salarié. L’ouvrier agricole peut travailler dans l’élevage, le maraîchage sans oublier le domaine de l’exploitation laitière.

Les métiers de la restauration en manque de main-d’œuvre

Le secteur de la restauration promet également beaucoup de postes à pourvoir. Entre autres, le plus recherché est le serveur en café restaurant. Également appelé garçon de café, il doit noter les commandes des clients et les servir. Il doit également encaisser l’addition et pour finir, débarrasser la table. De l’autre côté, au fourneau, la profession d’aide de cuisine connait aussi une forte demande. Métier très polyvalent, ce dernier assure la préparation des ingrédients, le rangement des produits ainsi que le dressage des plats. On peut également lui confier le nettoyage ainsi que la plonge au besoin.

De nombreuses opportunités dans le secteur du commerce

Les caissiers, les vendeurs ainsi que les attachés commerciaux et les employés du libre-service sont des métiers peu qualifiés qui recrutent énormément. En ce qui concerne ces derniers, aucun diplôme n’est requis, cependant, la possession d’un CAP en vente pourrait aider. Sous les ordres d’un chef de rayon ou d’un directeur de magasin, ils peuvent transporter, vérifier et inspecter les marchandises, étiqueter les produits et assurer l’entretien et le nettoyage des étals de présentation.

La fonction publique de l’État recrute avec ou sans concours

Il s’agit ici de postes de cadres intermédiaires et supérieurs en général dans le domaine de la sécurité, de l’Éducation Nationale, de la recherche ainsi que de la Justice. Chaque année, la fonction publique est victime de massifs départs à la retraite. Aussi, de nombreux postes se libèrent et donnent la possibilité de devenir fonctionnaires sans pour autant passer par un concours. L’Éducation Nationale par exemple recherche toujours des enseignants qualifiés ainsi que des adjoints administratifs.

Ce ne sont que des secteurs parmi tant d’autres, ainsi, ne désespérez pas si vous n’êtes pas embauché de suite. Afin de dénicher un emploi qui vous convient, vous pouvez approcher un conseiller d’orientation, mais également trouver votre voie grâce aux applications mobiles telles que Fongecif disponible sur Apple Store et Google Play.

Améliorer la productivité des employés avec l’aide d’un consultant RH

Les plus importantes ressources au sein d’une entreprise sont ses richesses humaines. Les employés ont besoin d’un environnement professionnel favorable pour préserver, voire améliorer la productivité des employés. Ainsi, nombreux sont les avantages à recourir aux services d’un consultant RH.

Quand l’intervention d’un consultant RH est-elle nécessaire ?

Les consultants RH sont sollicités pour de multiples raisons. Ils peuvent intervenir pour réaliser un audit concernant l’évaluation du mode d’information dans le cadre de l’administration sociale. Aussi, ils peuvent accompagner les dirigeants et salariés et leur apprendre à bien vivre leurs relations sociales. Outre cela, ils ont également pour missions de recruter les bons candidats pour la société et instaurer des moyens de formations destinées aux employés. Enfin, ces consultants peuvent accompagner le personnel au cours d’un changement profond au niveau de l’organisation.

À savoir qu’en matière de ressources humaines, l’essentiel des questions tourne autour du social et de la psychologie. Il est primordial de contacter un consultant RH qualifié dans ces domaines pour prévenir les risques psychosociaux chez les employés.

Ces consultants RH sont regroupés dans des cabinets sous-traitants spécialisés en relations humaines. Ils disposent d’un site internet où chaque entreprise pourra se renseigner sur la qualité de leur service, à tout moment.

Les principaux avantages à recourir au consultant RH

L’intervenant se met au côté de l’entreprise, non pas pour imposer ses méthodes, mais pour accompagner chaque structure sociale vers un environnement pérenne. En effet, optimiser le fonctionnement interne est l’unique objectif. À la base, un consultant RH propose des formations et des coachings selon les besoins de l’entreprise.

Après avoir diagnostiqué la situation, celui-ci se lance dans la recherche de solution efficace. Ensuite, la résolution débute par des formations afin d’atteindre la conscience des employés et aboutir à une pratique juste.

Le coaching consiste à accompagner personnellement chaque employé, d’une manière plus individuelle. Ceci est très utile, car les pratiques dans la vie réelle diffèrent souvent de la théorie expliquée durant chaque formation.

Une aide spécifique pour chaque entreprise

Certes, les consultants RH se réfèrent à leurs expériences et leur savoir-faire incontestable. Ce sont des spécialistes en gestion d’équipe pour une meilleure organisation au travail.

Cependant, ils sont aussi profondément à l’écoute des réels besoins de l’entreprise. Les formations et interventions proposées ont un caractère « sur mesure », et sont donc adaptées expressément pour le contexte de chaque établissement. Il n’y a aucune forme de standardisation.

Entre autres, ces agents externes invitent les dirigeants et les employés de l’entreprise à cheminer ensemble pour concrétiser la même perspective. Il s’agit ici d’une co-construction entre les consultants RH et tous les acteurs de la société pour gagner en efficacité collective.

À la fin des interventions, divers plans d’action réalisables et concrets seront mis en place pour permettre une capitalisation. Il est même possible de bénéficier d’un suivi pour s’assurer de l’efficacité du plan établi.

 

Sélection et recrutement du personnel : pourquoi faire appel à un cabinet spécialisé ?

Plus qu’un sous-traitant, un cabinet de recrutement offre à toute entreprise la possibilité de bénéficier de conseils et d’accompagnement sur mesure ; ceci afin de les aider à trouver le ou les candidats idéals.

Opter pour une agence de recrutement : un choix judicieux

Le processus de recrutement fait partie intégrante de la gestion des ressources humaines. Comme le disait Jean Bodin : «Il n’est de richesse que d’hommes». De ce fait, l’embauche doit se faire dans les règles de l’art pour aboutir à des résultats concluants, c’est-à-dire faire en sorte que la compétence du candidat réponde parfaitement aux besoins de l’entreprise. Or, cette phase cruciale de la politique du personnel peut comporter des tâches assez fastidieuses qu’il convient de gérer rationnellement pour gagner en efficacité. En effetque ce soit dans le cadre d’un remplacement ou d’une création de nouveaux postes, une plateforme spécialisée dans le recrutement est à même de trouver les meilleurs profils selon une stratégie de recherche préétablie et modulable selon le secteur d’activité concerné (banque, grande distribution, éducation, bâtiment, etc.).

Pour éviter de perdre du temps, la plupart des cabinets de recrutement (à l’instar d’une société de recrutement à Nantes), en contact avec un important réseau de professionnels, disposent d’une base de données riche en CV émanant de candidats hautement qualifiés. Si toutes les conditions sont satisfaites, ils peuvent être mobilisés au profit de l’entreprise pour l’aider à réduire ses coûts. Dans le cas où une toute nouvelle prospection est requise, une agence peut mettre à la disposition de son client une équipe de spécialistes capables d’offrir des prestations de recherche et d’entretien rapides et adaptées. Grâce à leurs méthodes innovantes basées sur l’informatisation des procédures, l’entreprise peut dénicher des talents plus compatibles avec sa valeur, ses attentes et sa taille (TPE, PME et les PMI).

Stratégie d’embauche d’un cabinet dédié : les démarches à suivre

Avant de choisir un candidat quelconque, les consultants d’une agence de recrutement procèdent à un diagnostic approfondi axé sur le poste à pourvoir, le profil, ainsi que le niveau de rémunération. C’est là qu’intervient également la suggestion des bonnes pratiques en fonction des objectifs de l’entreprise. La phase de diagnostic est suivie par la phase de recherche, c’est-à-dire une présélection des candidats susceptibles de convenir au poste proposé.

Après cela, s’effectue l’entretien qui est intégralement concocté par les experts du cabinet. Ces derniers préparent des questionnaires pertinents afin d’évaluer le savoir-faire et les expériences des candidats. Il faut reconnaître que c’est une véritable source de rentabilité pour l’entreprise car les marges d’erreur sont fortement réduites. Cela évite les charges liées aux asymétries d’informations et aux échanges qui ne présentent aucun potentiel de valeur ajoutée. Par exemple, pour les entreprises qui ont décidé de recourir à une société de recrutement, cette phase de sélection est composée d’un test de personnalité, d’une discussion ouverte sur le parcours professionnel et les motivations du candidat.

Comment réussir son entretien d’embauche par vidéoconférence ?

Avec la globalisation de l’économie et l’essor de la mobilité, les sociétés ont de plus en plus recours à des interviews vidéo dans le cadre de leurs processus de recrutement. Si cette solution présente des avantages certains, tels que le gain de temps et d’argent, elle représente également un exercice délicat pour certains candidats. LifeSize, division de Logitech spécialisée dans la vidéoconférence, propose son expertise en la matière. La vidéoconférence se généralise pour les entretiens sous l’impulsion de plusieurs facteurs :

– la globalisation avec des décisionnaires à l’étranger,
– la mobilité des cadres qui postulent auprès de sociétés basées à l’étranger,
– la situation économique qui pousse à réduire les coûts,
– la situation environnementale qui pousse à réduire les déplacements, cause d’augmentation d’émissions de CO2,
– l’agenda de plus en plus chargé des professionnels incitant à des solutions flexibles,
– l’évolution des comportements en entreprise avec un usage accru de la vidéo dans le cadre de la collaboration.

Pour toutes ces raisons, les chances qu’un candidat se retrouve dans un face à face avec les recruteurs par le biais d’un écran vidéo sont de plus en plus importantes. Lors du processus de recrutement, de nombreuses personnes souvent dispersées sur plusieurs sites, en France ou à l’étranger, sont appelées à interviewer le candidat. La vidéo s’impose comme moyen efficace pour gagner du temps et réduire les coûts de transport. Une vidéoconférence entre deux ou plusieurs parties – multiplateformes – peut aisément être organisée. La conversation est alors plus engageante que par téléphone et l’on peut établir immédiatement un meilleur relationnel.

7 conseils pour réussir son entretien d’embauche :

1) Mettre en place de bonnes conditions.

En préambule, penser au cadre et à la lumière. Savoir se mettre en valeur est l’un des aspects qui contribuera à donner bonne impression. Eviter les contre-jour, les fonds distrayants ou insolites pour privilégier un cadre neutre et professionnel.

2) Ajuster son image.

Le moment de s’installer est important. De la même manière que l’on change la hauteur d’un siège réglable lorsque l’on s’assied devant un recruteur lors d’un entretien de visu, il est préférable de prendre le temps de faire des réglages pour être l’aise le reste de l’entretien. La plupart des systèmes de vidéoconférence ont des caméras avec zoom panoramique. Le zoom peut être réglé et la caméra peut se déplacer à gauche ou à droite lorsque l’entretien démarre. Il ne faut pas hésiter à changer l’angle ce qui vous permettra de vous sentir le plus à l’aise possible.

3) Maintenir le contact visuel.

Les entreprises qui ont recours à la vidéo en ont l’expérience, elles ne font donc pas la différence avec un face à face traditionnel, ne faites pas l’erreur d’agir différemment. Le recruteur voit ce que la caméra filme. Le contact visuel est essentiel comme dans tout recrutement classique et il est indispensable de rester concentré sur la caméra. Il faut repérer où est la caméra afin de fixer du regard son interlocuteur.

4) Maîtriser son langage corporel.

Tout comme dans une interview traditionnelle, 90% de l’entretien est impacté par la communication non-verbale. Grâce à la vidéo, il est possible d’engager une conversation subtile (particulièrement dans le cas de la haute définition HD) qui s’enrichit de vos expressions et de ce que vous dégagez. Il faut profiter de la situation pour construire une vraie relation avec son interlocuteur. Se tenir droit, privilégier l’ouverture et une position stable contribuera à véhiculer l’image d’une personne déterminée, directe et dans l’échange. Le candidat ne doit pas oublier la caméra et maintenir une posture correcte.

5) Soigner la gestuelle.

Lorsque les candidats sont confrontés au stress d’un entretien d’embauche, leurs tics nerveux sont amplifiés. Il est plus facile de les contrôler lorsque nous sommes physiquement dans la même pièce que le recruteur. Toutefois, il ne faut pas être victime de l’effet « arrêt sur image », animer son discours et le ponctuer de gestes permettra d’avoir toute l’attention du recruteur. Il faut éviter à contrario de s’enfoncer dans son siège, taper du pied, ou se frotter les mains sous la table car ces gestes peuvent être remarqués par le recruteur, parfois plus encore que lors d’un entretien dit classique.

6) Faire attention à son élocution.

Il est toujours étonnant de voir que la plupart des candidats parlent extrêmement fort lorsqu’ils passent un appel vidéo, comme s’ils devaient crier pour être entendus. La plupart des micros sont pourtant très sensibles. Pour simple exemple, le système LifeSize est construit avec 16 microphones capables de réceptionner jusqu’aux simples murmures.

7) Ne pas oublier que l’on est filmé.

Face à la caméra, il ne faut jamais oublier qu’il y a un public potentiel, même si vous ne pouvez pas le voir. Les caméras LifeSize ont un champ visuel à 170 degrés, afin de permettre au candidat de voir une grande partie de la pièce du recruteur. Mais il ne voit pas tout. Il est donc fort possible que quelqu’un d’autre soit dans la salle, en dehors du champ de vision et il faut donc rester vigilant.